Pourquoi Flutter attise la curiosité ?

Depuis le début de cette année, Flutter commence à faire de plus en plus de bruits et d’addicts. Créé en Mai 2017 par Google, Flutter est un Framework open source permettant, à l’instar de Xamarin, la création d’applications mobiles cross-platform (Android, iOS, Windows, Mac, Linux). A sa sortie il fut peu utilisé. Aujourd’hui à sa version 1.9, il commence à attirer un grand nombre de développeurs grâce à sa simplicité et ses arguments de poids. Essayons de comprendre pourquoi.

Dart, son argument majeur

Les équipes en charge de la mise en place de ce nouvel outil ont décidé d’utiliser le langage web : Dart.

La raison est simple, Dart propose deux modes de fonctionnement : le AOT (Ahead of Time) et le Hot Reload. Le premier permet de créer une application native cross-platform, ce qui implique l’adaptabilité et l’optimisation de celle-ci à toutes les plateformes. Le second permet le rechargement de l’application en temps réel, lors d’un changement opéré par le développeur.

Dart est un langage similaire à React : il est simple d’apprentissage. C’est pourquoi, un bon nombre de développeurs commence à se pencher sur cette récente technologie.

Les Widgets, l’ADN de Flutter

Autre atout qui fera plaisir à un grand nombre de développeurs : les widgets. Flutter en propose une quantité assez importante, plus de 150 actuellement, ce qui facilite le travail des développeurs, en leur permettant de gagner du temps et de la productivité. Vous pourrez y retrouver des fenêtres de dialogue, des animations ou encore des composants simples…et bien d’autres fonctionnalités. Tous sont accompagnés d’une documentation pensée pour faciliter la prise en main du Framework.  Flutter propose également une grande quantité d’exemples pour les styles Android et iOS.

Il est bon de savoir que tous ces widgets sont le fruit d’un travail conséquent de la part de Google. En effet, celui-ci a unifié les composants Material Design et Cupertino, pour que le design, une fois le code (en Dart) achevé, soit identique sur toutes les plateformes.

Attention : Notez que ces widgets fonctionnent à partir des versions 4.1 pour Android et à partir de la version 8.0 sur IOS.

Meme de l'acteur Haley Joel Osment dans le film le 6ème sens. Il a peur et pleure en regardant vers sa droite. Il est sous une couverture rose et il dit "I see widgets everywhere"

5 bonnes raisons de choisir Flutter

  1. La documentation de flutter est bien pensée. Etant claire et précise, elle permet, même pour une première fois, d’utiliser aussi bien un widget que d’installer et manipuler Flutter, et ceux sur n’importe quelle plateforme (Windows, Mac OS, Linux).
  2. Material Design étant disponible dans la librairie de Flutter, il permet un accès à un grand nombre de composants au design customisable et dont le code est prêt à l’utilisation.
  3. Flutter est un Framework propre à Google. Nous pouvons en conclure que Flutter restera maintenu et stable pour encore un long moment. Nous nous attendons donc à beaucoup de nouvelles fonctionnalités et surprises dans le catalogue de widget ainsi que dans les performances.
  4. Le « Hot Reload ». L’un des points les plus chronophages pour les développeurs mobiles est le rechargement de l’application après avoir apporter des modifications. En effet, il engendre le rebuild de l’application et parfois le reload de l’émulateur. Avec Flutter et son Hot Reload, tout cela est terminé, car les modifications sont affichées en temps réel.
  5. La facilité d’installation. Flutter reste très simple à mettre en place : de part sa documentation, mais également, car il ne suffit que de quelques commandes dans une console pour lancer un projet prêt à démarrer.

La simplicité et l’efficacité de ce nouveau Framework sont des atouts majeurs peuvent nous laisser penser que Google est bien décidé à faire de Flutter l’outil n°1 des développeurs mobiles.
En effet, le gain de performance, l’augmentation de la productivité, la polyvalence et les mises à jour qui s’en suivront, permettrons de faire grimper cette nouvelle technologie au top. De ce fait, Google pourra probablement atteindre le but qu’il s’est fixé : être le leader du développement mobile (et web bientôt 😊 ).

C'est un meme avec l'acteur Steve Carell qui tient une banane dans sa main gauche. Il montre toutes ses dents en ricanant en regarde vers la droite. Il est écrit "Wow c'est trop cool !"


Ce qui nous amène à nous poser la question suivante : Xamarin a-t-il du souci à se faire ?


Sources :

https://blogs.infinitesquare.com/posts/mobile/flutter-un-nouvel-espoir

https://flutter.dev

0 0 vote
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Site Footer

0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x