Les développeurs en temps de Covid

Eh non, la fermeture des bars à 22 h et la limitation des rassemblements à 10 personnes, n’a que peu d’impact sur le travail des développeurs web. Sur leur vie en revanche…
Mais quels outils utilisent-ils pour poursuivre leur travail et continuer de fournir aux « confinés », des sites web de qualité ?

Un jeune développeurs nous regarde, il est assis devant son ordinateur. Il a l'air assez geek avec ses grosses lunettes de vue, il fait très seventies.

Tout d’abord le poste de travail d’un développeur :

  • Un ordinateur :

Plusieurs options s’offrent aux développeurs, pour continuer de découvrir les dernières nouveautés sur YouTube, entre 3 lignes de codes et sur son poste de travail sur-vitaminé. Certaines entreprises avec des postes fixes, ont mis en place un accès à distance sécurisé, depuis n’importe quel ordinateur. Hop, on s’y connecte et on dispose de son environnement de travail habituel dans une fenêtre. On fait de même avec des « machines virtuelles » sur le cloud, ça en jette et c’est super flexible ! Enfin, la solution évidente reste le PC portable.

Une main de développeurs traverse l'écran d'un ordinateur fixe et ressort par l'écran d'un ordinateur portable
  • Une bonne installation :

Les TMS, de leur petit nom, ça vous parle ?! Les troubles musculosquelettiques c’est l’angoisse de la médecine du travail. Ces douleurs qui s’installent au niveau du dos et du poignet, à force de passer du temps sur une chaise de jardin et sans appui pour la souris. Ils peuvent mener à l’arrêt maladie… Il est donc indispensable, de s’installer confortablement. Comment ? Avec une bonne chaise, l’écran à hauteur du visage et un clavier bien placé !

Un schéma expliquant la bonne posture à avoir pour les développeurs devant leur ordinateur

Les développeurs travaillent en équipe

  • En gardant le contact :

Ils doivent continuer à communiquer avec leur équipe, leurs clients, responsables, même en étant dans son canapé ! Et là, les solutions sont multiples, mais plusieurs acteurs sortent du lot et profitent de cette digitalisation massive du travail. Par exemple, les visioconférences à gogo sur Zoom, Teams, Jabber, Hangouts, Skype, etc.

Une image de dessin-animé représentant une personne d'origine hindou, qui a l'air de travailler dans un centre d'appels. Il semble énervé !
  • Avec de bonnes méthodes :

Les méthodes de travail Agile, se prêtent particulièrement à ces exercices de réunions à distance. On peut voir de nos jours, et d’autant plus en cette période de pandémie, différentes cérémonies. En voici quelques une : les daily meetings, le sprint review, les retrospectives, le sprint planning, le backlog refinement et j’en passe.
Ne vous inquiétez pas, les développeurs gardent le contact et résolvent autant, voire plus de bugs que s’ils étaient sur place.

Un schéma explicatif de l'organisation d'une équipe de développeurs
  • L’utilisation d’outils adaptés :

À l’heure du cloud, des machines virtuelles et du e-learning, fini ou presque, le tableau blanc avec les schémas d’architecture, les modèles de données, et les besoins client. Nous avons substitué les brainstormings sur des tableaux veledas par des outils en ligne !

La pandémie a permis la diffusion accélérée, d’outils digitaux, permettant de travailler en équipe et à plusieurs. Les « brainstormings » se font en collant des post-it numériques sur navigateur web interposés. La documentation (oui, je sais, c’est utopique), le découpage des nouvelles fonctionnalités en « user stories » et le suivi d’avancement des tâches, se font entièrement sur des outils digitaux tels qu’Azure Devops, Jira et Trello.

Tableau de travail pour les développeurs

Le cœur du métier de développeur consiste tout de même à coder. Il va donc de soi, que les interfaces de programmation (IDE pour interface de développement intégré) sont depuis longtemps adaptées. Un développeur travaillant à distance, ce n’est pas nouveau. Ainsi, la gestion du code, est déjà placée sur des serveurs accessibles par Internet ou sur le cloud.


Néanmoins, ce n’est pas toujours la panacée. Le fait de se retrouver occasionnellement entre collègues (dans le respect des gestes barrières évidemment), permet tout de même un dialogue plus efficace et plus agréable. Surtout autour d’un petit-déj ! 😋

Et bon courage à tous les barmans, le télétravail ce n’est pas pour tout de suite !

Sources :

0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Site Footer

0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x