Etat des lieux du Cloud aujourd’hui

Aujourd’hui, nous sommes de plus en plus à l’utiliser. Beaucoup d’entre nous l’utilise quotidiennement, que ce soit à usage privé ou bien professionnel. D’ailleurs, certains parmi nous l’utilise même sans le savoir : le cloud est de plus en plus omniprésent. Mais qu’est-ce que c’est exactement ?  

Le Cloud, littéralement nuage en anglais, correspond à l’accès des services informatiques (serveurs, stockage, mis en réseau, logiciels) via Internet à partir d’un fournisseur*. Autrement dit, on utilise la puissance d’Internet pour accéder à des services qui se trouvent en ligne. Ainsi, fini l’utilisation des serveurs locaux, la collection de disques durs, etc.

De nos jours, il connaît une ascension fulgurante, mais commençons par le commencement : son début.

Dieu dans les nuages (le Cloud), qui nous demande d'arrêter de sauvegarder toutes nos données dans le Cloud

L’historique du Cloud

Le Cloud est né dans les années 90, avec en 1991, la mise en ligne du premier logiciel utilisable sur Internet, CERN². Par la suite, les GAFA, tels qu’Amazon ou Google, ont accéléré son développement. Ce n’est que dans les années 2000 qu’il va connaître une vraie accélération. Notamment, avec la mise en place de la fibre optique, qui va considérablement augmenter le débit d’Internet filaire/wifi. Mais pas que, la mise en place des réseaux 4G, voire 5G permettra également d’augmenter le débit de notre consommation Internet sur mobile.

Aujourd’hui, le marché du Cloud se partage entre quatre acteurs majeurs : Amazon, Microsoft, Google et Alibaba. En 2019, à eux quatre, ils détiennent 72 % de ce marché3. Ces entreprises sont une ” interface en tant que service ” (IaaS) et ” plateforme en tant que service ” (PaaS) : pour plus de détail sur le Iass, PaaS et SaaS, je vous invite à lire l’article de Fanny ou de Philippine, qui en disent plus à ce sujet.

Le logo d'Amazon, Google, Microsoft et Alibaba, dans un nuage, celui du Cloud

Où se trouve le Cloud aujourd’hui ?

En 20204, ce marché représente 266 milliards de dollars, contre 200 milliards de dollars, en 2018. Pour 2021, on en prévoit un à 300 milliards de dollars, soit une hausse 11 % en un an et de 33 % en deux ans. Autrement dit, ce secteur est loin d’être en crise, au contraire. Il est fort à parier qu’il sera porteur de plusieurs innovations en tout genre et de créations d’emplois.

L’accélérateur inattendu

Alors que la crise du COVID-19 a plongé le monde dans une crise économique majeure, certains secteurs d’activités comme celui de notre principal sujet, ont été épargnés. En effet, depuis le début de la crise sanitaire COVID-19, qui a touché le monde entier, l’utilisation du Cloud a explosé5 du fait du confinement, avec une augmentation du télétravail. D’ailleurs, après le confinement, beaucoup d’entreprises ont gardé le télétravail. Ainsi, tout ceci a provoqué une surconsommation des services en ligne, pour continuer à communiquer, étudier, travailler et se divertir. Bref, le Cloud continue son expansion.

Un Gif style Charlie Chaplin, d'un monsieur qui tire la corde  d'une pancarte, où il y est écrit "The End".

Sources :

*Définition donnée par Wikipédia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Cloud_computing

2 Source : http://www.cloud-entreprise.info/historique-cloud-computing/

3 Source : https://www.techniques-ingenieur.fr/actualite/articles/le-cloud-public-un-marche-a-2278-milliards-en-2019-73365/#:~:text=Le%20march%C3%A9%20du%20cloud%20public,milliards%20de%20dollars%20en%202019.&text=Le%20deuxi%C3%A8me%20segment%20de%20march%C3%A9,atteindra%2050%20milliards%20en%202020

4 Source : Gatner

5 Source : https://www.journaldunet.com/web-tech/cloud/1493515-en-plein-covid-le-marche-du-cloud-bat-tous-les-records/

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Site Footer

0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x