Dans quel cas utiliser Xamarin.Forms ?

Xamarin propose depuis 2014 une autre approche au développement cross plateform appelée Xamarin.Forms.

Alors que l’approche traditionnelle de Xamarin permettait de créer une application sous iOS et Android grâce à un code métier partagé mais avec un code interface spécifique à chaque plateforme, Xamarin.Forms lui, vous permet en une fois de définir le code de l’interface et celui-ci sera compilé et traduit automatiquement en éléments natifs pour les différentes plateformes. Pratique !

Nous allons voir que cela va dépendre de plusieurs de points.

 

Complexité de l’application

Avant de faire votre choix, il faudra prendre en considération la complexité de votre application et notamment la complexité graphique. Votre application utilisera-t-elle beaucoup d’éléments spécifiques à une plateforme ? Car bien qu’il soit possible de différencier dans le code partagé en Xamarin.Forms suivant la plateforme du code spécifique, il ne faut pas en abuser afin de garder une lisibilité du code.

Ainsi, il faudra préférer l’approche traditionnelle si votre application contient beaucoup de spécificités plateforme (exemple : ……..). Le mot « Forms » de Xamarin.Forms (= formulaire en anglais) porte d’ailleurs bien son nom car il est parfaitement adapté à des applications de type formulaire où est commun à toutes les plateformes.

Temps de développement

Qui dit plus de code partagé dit moins de temps de développement. Sur une application en Xamarin.Forms, on peut atteindre les 95% de code commun alors qu’on tourne autour des 40-70% pour une application développée via l’approche traditionnelle en fonction de sa complexité.

Il y a donc évidemment un gros gain de temps si votre application reste relativement simple.

Quel développeur êtes-vous ?

Un des principaux intérêts de Xamarin.Forms est la phase de développement rapide grâce à un code unique pour l’interface pour les trois plateformes (iOS, Android, Windows Phone). Ce développement s’appuie sur le langage C# coté métier et XAML pour la partie interface. Les développeurs familiers avec le développement WPF/Silverlight ou Windows Phone n’auront aucun mal à s’en sortir car c’est vraiment similaire.

Cependant, pour des développeurs qui ont une expérience antérieure dans le développement natif Android ou iOS perdront peut-être plus de temps à apprendre Xamarin.Forms qu’à développer les applications en suivant l’approche traditionnelle Xamarin. De plus, ces derniers se sentiront déjà très familiers avec cette approche traditionnelle.

« Nous avons développé Xamarin.Forms pour aider les gens à écrire rapidement des applications simples de type formulaire. D’où le nom « Forms ». L’objectif n’est pas d’être hautement performant ni de reproduire la totalité des APIs de Xamarin.iOS et Xamarin.Android. Pour cela vous devriez utiliser les APIs natives. »

Nat Friedman, CEO de Xamarin

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
Nicolas Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Nicolas
Invité
Nicolas

Bah pour faire du Xamarin.Forms depuis plusieurs mois sur des applications assez compliquées avec notamment des affichages de type aviation, je peux garantir qu’on y arrive très bien (surtout si on s’appuie sur Skiasharp pour des contrôles spécifiques sans custom Renderer).

Site Footer