Microsoft Tech Summit

Le 14 et 15 Mars s’est déroulé pour la première fois à Paris le Microsoft TechSummit.

J’y ai découvert PowerApps qui est une application O365 permettant de créer des applications sans coder ! Non, le but n’est pas de rendre les développeurs obsolètes, mais de permettre à des citizens developers de pouvoir produire des applications simples, afin de ne pas utiliser les ressources de l’équipe développement qui sont là pour développer des applications plus complexes.

Le but de PowerApps est pensé pour des applications internes. Ils ont développé PowerApps avec une approche “No Cliff”. Cela signifie que ces solutions pourront évoluer avec les besoins des utilisateurs et ne seront plus considérées comme des small apps jetables. C’est une application WYSIWYG. Au niveau des données, le CDS (Common Data Service) offre deux grandes fonctionnalités : les connecteurs aux APIs, de gestion de rôles, de sécurité et la présence d’un modèle de données disponible de base – des tables prédéfinies qui ont standardisé par exemple la définition d’un Contact, d’une Facture, d’une Opportunité, etc. – qui permettront de faire le lien avec d’autres services qui utilisent ces standards (Linkedin, Adobe, O365…). On peut utiliser le CDS comme une base de donnée transactionnelle ou comme une plateforme d’échange pour ses services.

PowerApps est une solution qui est facile d’utilisation pour ses utilisateurs. On peut facilement se connecter aux bases de données, c’est multi-plateforme et elle répond aux standards des grandes organisations.

Nous avons eu le droit à une session de mise en pratique qui nous a permis de créer une application de comparaison d’ordinateurs, puis d’approbation. Pour les Hawaiiens, si vous souhaitez voir à quoi cela ressemble, je l’ai partagé avec toute l’équipe : vous devriez l’avoir dans vos applications PowerApps.

Voici un aperçu de ce que cela donne :

Une page affichant les différentes marques d’ordinateur, les ordinateurs et leur prix.

Il est ensuite possible de cocher plusieurs ordinateurs dans différentes marques, afin de les comparer.

La page de comparaison avec les spécifications des différents portables.

La suite logique d’amélioration de l’application est de mettre en place un Flow permettant la validation du choix final qui enverra la demande de commande dans un workflow pour approbation puis achat !

PowerApps, c’est sexy et intuitif, par contre je pense qu’une petite formation sera quand même nécessaire, afin de permettre à un non-développeur d’utiliser l’application.

Eric

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de

Site Footer